Cathy Méduim Quantique


Cathy Méduim Quantique

Article
Accueil Cathy PEMEJA
 
| Cathy PEMEJA | Je me dévoiles | André  Vu 7987 fois
Article N°25905

Cathy Méduim Quantique

je suis Cathy , je suis Médium Quantique. Je transmets des informations qui me sont données directement de l'univers, ça arrive, comme ça. je vous parle et tout à  coup j'ai une info qui vous concerne et vous  la transmets. 

Mes visions sont comme des films , une scène qui ne dure que quelques instants, mais qui pour moi est très réelle. Avec les années j'ai appris à faire la différence entre pensées et visions.

 

Comme beaucoup d'entre nous j'ai grandi avec des convictions et surtout des sujets dont on  ne parle pas car tabous.

J'aime énormément la magie et tout ce qui s'y rapporte, j'aime l'être humain en général, je respecte tout être humain, tel qu'il soit. Aucun préjugé, aucun jugement.

je vais vous expliquer qui je suis, vous comprendrez mieux.

Petite fille , j'avais déjà des visions, une surtout qui m'a marquée.

Nous habitions Sapiac, pas très loin de l'école. Je ne me souviens pas si j'allais déjà à l'école, je me souviens juste que nous étions à la maison. Un de mes parent me met à la sieste dans mon lit, je ne m'endors pas de suite, normal je vois dans le noir. Je vois les meubles, mon lit, mes jouets. Mon lit est contre un mur, je me tourne contre le mur, et là, je voie ma maman qui me parles....

" tu veux un bichoco ? " me dit-elle clairement je la vois avec le paquet dans les main, en train d'ouvrir le paquet et me donner un biscuit. Elle le tend vers moi. Je tends ma main pour prendre le biscuit et là......... ben pas de biscuit car c'était le mur de ma chambre . je suis toujours dans mon lit, et c'est toujours l'heure de la sieste. j'étais déçue "lol".

Une autre fois, pourquoi je ne sais plus, je vais chez une de mes tantes du côté de mon papa, je dors chez eux sans mes parents. Je  suis dans une chambre, au début la porte est fermer et j'ai peur, je crie.... Ma tante arrive me calme je lui dis qu'il y a des gens dans la chambre, elle me rassure et me laisse la porte ouverte.

je n'ai pas peur sur le moment, tous ces gens en tenue d'époque, en couple passent et repassent en discutant entre eux dans le couloir.

Un d'entre eux rentre dans la chambre, et là je mets ma tête sous la couverture, ce Monsieur rigole et me dit que je ne dois pas avoir peur, qu'ils vont me laisser tranquille , je peux m'endormir.... Bon j'avoue que je n'étais pas tranquille , j'ai donc crié à  nouveau et de ce que je me souviens ça a duré un moment.

Je me suis fait grondée..... ben oui il était tard et à  force mon oncle et ma tante en avaient marre, je leur cassais les pieds.

Bref vous voyez ce n'est pas évident car pour tout le monde j'avais une IMAGINATION débordante. 

Quand mes parent ont divorcé, c'était différent , de la petite fille à son papa, mon papa n'était plus à la maison. 

Je me sentais perdue, de tout avoir je n'avais plus. Il me fallait grandir vite et prendre les choses autrement. Me renfermer et me dire que j'étais grande maintenant. Quand mon papa pensait à moi je le sentais, moi je me refermais encore plus, personne ne pouvait m'expliquer que cela était possible.

Pour beaucoup j'étais dans mon monde de rêveuse, je ne disais pas ce que je voyais ,ou rêvais.

A cette époque et ce n'est pas si loin que ça ( les Années 83/94) On disait de moi que j'étais une grande rêveuse. Même mes idées étaient irréalistes surtout à l'adolescence.

Une fois adulte, il y a plusieurs choses Mauvaises qui me sont arrivées  autant spirituellement que physiquement.

j'ai l'opportunité de partir de Montauban. je pars, sur mon parcourt mes ressentis sont de plus en plus fréquents, je les appelais  ma petite voie dans ma tête. Quand quelque chose n'allait pas bien se dérouler,  j'avais l'émotion de la peur qui commençait à  m'envahir. Surtout quand ce n'était  vraiment pas net.

Sinon quand je ne voulais pas écouter ce qu'elle me disait, il m'arrivait que des choses improbables. Des fois drôles et des fois pas si drôles que ça.

Pour  vous faires sourire je vais vous raconter une anecdocte.

Nous sommes un Jeudi soir en 2015, il est  19h passé je sors de mon lieu de travail. Je vais sur le parking pour récupérer ma voiture et là..... j'avais une 205 blanche, ben sur le parking il y a 3 205 blanches garées côte a côte.........hummmm quelle est la mienne, j'ai cherché, regardé à l'intérieur, il fait nuit donc je ne vois pas grand choses vu qu'il n'y a pas de lumière.

J'ai réussi à ouvrir les 3 voitures, a m'asseoir derrière le volant et aucune n'a démarré !!!!!!

Je peux vous dire que j'ai un peu paniqué, j'ai cherchér, tourné autour des voitures et rien. J'étais à deux doigts d'appeler la police pour vol de véhicule. j'etais toute seule sur ce parking, des gens vivaient autour, les propriétaires des véhicules ne sont même pas venus voir ce que je faisais...

Bref seuls au Monde car je suis a 30 minutes de chez moi quand même. Je prends une grande respiration, je fume une cigarette, je me dit ZEN. Je rouvre la première 205 blanche et là que vois-je je vous le donne en mille..... Ma 205 Blanche juste devant moi. Je vous avoue qu'encore aujourd'hui je n'ai pas compris le message. Bon je n'ai plus la voiture, ni le job, QUELQUE MOIS après j'apprenais ma maladie. Faut toujours écouter les Anges ,ou L'UNIVERS quand ils vous envoient des signes. Je vous en raconterai d'autres toujours un peu rigolotes.
   
Là j'ai envie de partager avec vous une chose que je n'ai jamais dit à personne. Cette photo que vous voyez c'est mon Père André. 

je voyais peu mon père car il été Malade, je ne pouvais pas trop parler de tout ça avec lui c'était compliquer pour moi, et pour lui . Son rêve était de sortir de l'hôpital et que nous revivions ensembles comme avant. Même si maman ne voulait plus ce n'était pas grave. Que nous ses filles nous puissions être avec lui, était le plus important et il faisait tous pour guérir... Il a eu l'espoir jusqu'au dernier jour......il nous a quitter le 3 janvier 1991 j'avais 16 ans....

J'ai fini de rêver. Je me suis fermée à tout, mais cette connexion à toujours était là. Je le voyais partout et surtout le soir quand j'étais dans mon lit. Tous les soirs je lui disais que je l'aimais très fort, que pour l'instant je n'avais pas le choix d'être là, qu'un jour je pourrais le rejoindre, le prendre dans mes bras et ne plus le quitter. Que moi j'avais de la chance de l'avoir eu pour moi. Qu'il devait plus protéger ma sœur. Je demandais au seigneur de veiller sur lui et de l'aimer autant que moi je pouvais l'aimer. Lorsque j'aurais 40 ans je ferais comme lui, je le rejoindrais. Quand on est  jeune et que ne connaît pas qui on est, ce qu'on doit faire,  c'est très compliqué. 

Je me suis sentie très seule. Souvent je disais : je viens d'une autre planète car je ne comprends pas les gens, je suis différente sur tous les points. Mes moment les plus difficiles sont quand je ne suis pas prises au sérieux. Les événements arrivent et que je réponds "tu vois je te l'avais dit ! " même là personne ne me prenait au sérieux.

En fait c'est tout simplement que je ne savais pas qui j'étais vraiment.

Puis mon premier fils est né et là, tout a commencé  à changer. j'ai compris que je devais vivre ma vie sur terre tout en étant heureuse le mieux possible. Entre comprendre et accepter il y a encore des étapes. Je vous raconterez ça une autre fois. 

Le plus IMPORTANT c'est que MAINTENENT je sais qui je suis, je suis Cathy Médium Quantique et je M'affirme en temps que telle. Je suis là pour vous, vous transmettre ce que je peux, pour vous Guider dans la JOIE, L'AMOUR INCONDITIONNEL, vous transmettre ce que l'UNIVERS a à vous dire .

MERCI à tous Je vous Aime  

 

Catherine PEMEJA

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant
rechercher un article, une vidéo...