Silence on procède au nettoyage ethnique!


Silence on procède au nettoyage ethnique!

Article
Accueil Effisyn S.D.S
 
| Effisyn S.D.S | Actualité | Conflit Arménien  Vu 99179 fois
Article N°27790

Silence on procède au nettoyage ethnique!

Bien que ce sujet ne soit en aucun cas lié aux thématiques usuelles de notre ligne éditoriale, il est impossible de garder le silence devant le nettoyage ethnique en cours dans le Haut-Karabagh. Cette terre historique d'où est chassée au risque de massacres et tortures la population Arménienne qui y vit ou resterait, sous le silence complice de l'ONU et de l'Europe! N'oublions pas l'indignité de la commission européenne par sa représentante Ursula Von Der Leyen qui a négocié dernièrement des achats de gaz à l'Azerbadjian et en a profité pour déclarer que cet état était un partenaire fiable!
Cet état proxy, de la Turquie, afin de finaliser le génocide débuté en 1915...
La France par son président commence à poser un soutien timide à l'Arménie, mais aucune condamnation de l'épuration ethnique en cours, aucune sanction... La France comme l'Europe ont été plus prompt vis-à-vis de la Russie! Une nouvelle fois,  un deux poids deux mesures insoutenables!
Vour trouverez dans l'article le lien vers l'Association Franco-Arménienne pour faire un don... SOUTENONS L'ARMENIE !
Que tous ceux qui se sentent concernés par cet événement écrivent à leur député ou sénateur, plus la mobilisation sera forte, plus elle aura des chances de porter!
#StopAuNettoyageEthnique #HonteAlAzerbadjian #HonteAlaTurquie

Le sujet de cet article ne parle pas comme à mon habitude de la souveraineté numérique ou industrielle de la France, mais il me semble de mon devoir d’apporter mon soutien à un peuple en souffrance, que des forces géopolitiques bien identifiées veulent supprimer de la carte !
Il s’agit de l’Arménie, peuple martyre s’il en est, qui est déjà passé pas loin de l’extinction par le génocyde mené par les Turcs en 1915 (WikipédiaMinistère des Affaires Etrangères d’Arménie). En septembre 1915, la marine françaises a permis d’évacuer des arméniens au Musa Dagh dans une intervention spécifique liée au génocide en cours.
Depuis décembre dernier, dans l’indifférence générale à l’exception de quelques personnalités, le Haut-Karabagh subissait un blocus total de la part du régime criminel de Bakou (Azerbadjian) dans le but d’affamer les populations arméniennes de cette région, qui ne pouvait être ravitaillée que par un corridor se réduisant à une route… Cette situation résulte de la guerre déclenchée par l’Azerbadjian en 2020 contre les forces arméniennes avec la complicité de la Turquie dont le rêve est de réinstaurer l’empire Ottoman. La Russie avait été à ce moment la force d’interposition pour éviter le pire, jouant son rôle de protecteur de l’Arménie par le jeu des alliances, tout au moins partiellement.

La situation aujourd’hui à évoluée, les capacités de l’armée arménienne amoindrie par le conflit de 2020, alors que l’armée d’Azerbadjïan elle s’est renforcée et modernisée grâce aux bénéfices pétrolifères et avec l’aide Turquie. De plus la Russie engagée dans son « opération spéciale » en Ukraine et des alliances de circonstances barroques impliquées par ce conflit (noter les liaisons étranges entre Turquie et Russie), pourrait laisser (?) l’Arménie à son triste sort…
Le 19 septembre dernier, l’Azerbadjian a décidé de franchir le rubicon et d’envahir le Haut-Karabagh, pour effectuer une épuration ethnique, c’est-à-dire massacrer, terroriser les populations arméniennes qui n’ont plus d’autre choix que de quitter leurs terres ancestrales.. Les Azerbadjanais vont probablement répéter ce qu'ils ont déjà fait en 2020, c'est-à-dire détruire toute trace de la présence antérieure des Arméniens, abattant églises et monuments, profanant les cimetières.
A ce jour, seul le président français fait entendre une voix singulière mais faible pour condamner l’agression en cours, sans la nommer c'est-àdire, de dire qu'il s'agit d'une épuration éthnique. Cependant, cela reste de l’agitation diplomatique avec une absence totale d’actions concrètes, comme cela a été fait à l’encontre de la Russie et de ses dirigeants lors de l’invasion de l’Ukraine. Nous avons pourtant la possibilité de renvoyer l’ambassadeur d’Azerbadjian pour donner un signal fort, de suspendre toutes subventions à des associations azerbadjanaises et surtout geler les avoirs sur notre sol des dirigeants d’Azerbadjian…

On peut s’interroger sur les réactions timorrées face à cet ethnocyde de la part de nos dirigeants politiques gouvernementaux, la faible mobilisation médiatique qui tarde à monter en puissance ? Est-ce parce que les Arméniens sont chrétiens et comme pour tous les massacres des Chrétiens d’Orient ailleurs dans le monde cela n’intéresse pas le microcosme médiatique français très orienté à gauche ? Ou, est-ce parce qu’il faut assurer la survie de l’industrie allemande et assurer des livraisons de gaz par l’Azerbadjian (qui revend aussi du gaz Russe aux Européens à cette occasion) ? Il faut noter que Mme Ursula Von der Leyen œuvre à renforcer le partenariat avec l’Azerbadjian (Toute l’Europe) qu’elle considère comme un partenaire fiable (FranceInfo) ?? Cette attitude est incompréhensible d’un point de vue humain, et le deux poids deux mesures que l’on observe est intolérable. Il s’agit d’un nouvel élément à charge sur la capacité d’Ursula Von Der Leyen d’être au poste où elle est ! Il est temps que l’on s’interroge en profondeur sur ce fonctionnement oligotechnocratique de la Commission Européenne qui n’a plus rien de démocratique ! Le réveil viendra peut-être des prochaines élections européennes, mais on peut hélas en douter…

A nous simple citoyen, il existe plusieurs possibilités d’actions concrètes :
  • celle d’aider les organisations humanitaires franco-arménienne afin d’apporter un réconfort limité mais indispensable aux populations arméniennes abandonnées par nos dirigeants ! Il est possible d’agir notamment avec l’association SPFA (Solidarité Protestante France-Arménie), au travers de dons, de parrainage ou mission humanitaire.
  • Ou par exemple envoyer un courriel à son sénateur et son député pour demander l’expulsion de l’ambassadeur de l’Azerbadjian, la suspension de toutes subventions à des associations azerbadjanaises et au gel des avoirs des oligarques Azerbadjanais en France…
  • Se servir des réseaux sociaux tels que Smartrezo ou le Mouvement des Acteurs locaux qui non seulement accepte en apportant un soutien à l'Arménie en encourageant le plus grand nombre à utiliser ses colonnes pour augmenter l'élan de mobilisation nécessaire pour influer sur les décisions ou les non-décisions unilatérales prises par nos dirigeants européens!
     
Mobilisons-nous ! N’acceptons pas cette épuration ethnique du berceau historique de notre civilisation européenne et chrétienne ! Nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas !

Emmanuel MAWET

  • 1
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • michel-lecomte :04/10/2023 17:03:30 En tant que Président fondateur de la plateforme Smartrezo, je confirme que notre plateforme média-réseau mettra toute son énergie pour favoriser la publication de contenus de personnes physiques ou morales qui voudraient apporter leurs témoignages ou proposer des solutions d'aides au peuple arménien forcé de s'exiler.
rechercher un article, une vidéo...