GlobalGeoNews / Ovnis, les dernières révélations du Pentagone


GlobalGeoNews / Ovnis, les dernières révélations du Pentagone

Article
Accueil GlobalGeoNews
 
| GlobalGeoNews | Science | Reportage  Vu 48581 fois
Article N°24147

GlobalGeoNews / Ovnis, les dernières révélations du Pentagone

Le 27 avril 2020, le Pentagone a officiellement rendu publiques trois vidéos de phénomènes aérospatiaux non-identifiés (PAN).  Sur les trois séquences, on peut apercevoir des formes se déplacer dans le ciel à grande vitesse, pour ensuite disparaître du champ des caméras infrarouges en l'espace de quelques secondes. Filmées par des pilotes de l'US Navy en 2004, 2014 et 2015, elles sont apparues sur le site internet de la TTSA ( To the Stars Academy ), puis ont été relayées par des grands titres de la presse nationale américaine, comme le New York Times, en 2017. Mais si l'US Navy avait confirmé l'authenticité de ces vidéos, le Pentagone avait affirmé que leur divulgation n’était pas autorisée et portait atteinte à la sécurité des Etats-Unis.  Par Marie Corcelle.


Officiellement, depuis 1969 et le rapport Blue Book, l'armée américaine ne s'occupe plus des ovnis. Dominique Filhol, réalisateur du documentaire Ovnis, une affaire d'Etats, parle d'une véritable « volonté de communiquer sur le sujet, à travers une démarche de révélation ».  

Alain Juillet, ancien directeur du renseignement au sein de la DGSE (Direction générale de la Sécurité extérieure) suggère dans le film une succession de communications destinées à informer ou préparer l’opinion américaine, mais à quoi ? Que faut-il donc y voir ?

Pascal Fechner, le président du Mufon France (Mutual UFO Network), un organisme d'enquête et de recherche sur le phénomène ovni, y voit plutôt l'aboutissement d'une procédure. Après la divulgation des vidéos sur internet en 2017, le département de la Défense avait reconnu enquêter sur les ovnis à travers un programme nommé Advanced Aerospace Threat Identification Program (Programme d'identification des menaces aérospatiales avancée). Doté d'un budget de 22 millions de dollars et initié par l'ancien sénateur du Nevada Harry Reid, il aurait cessé son activité cinq ans après sa mise en place, en 2012.  Cette déclassification opérée par le Pentagone serait donc seulement la suite logique de cette succession d'évènements, prévue préalablement dans l'agenda médiatique. Le département de la Défense (DoD) a indiqué que ces vidéos avaient été rendues publiques « afin de dissiper toute idée fausse du public sur la réalité ou non des images qui ont circulé ». L'intérêt serait donc de « faire taire les rumeurs et les voix dissonantes », selon Pascal Fechner. (...) 

Retrouvez l'intégralité de cet article sur GlobalGeoNews.com 


Marie Corcelle

Lien :https://www.globalgeonews.com

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant