49e édition de La Solitaire URGO Le Figaro: Départ de la deuxième étape Biarnès régale la Baie de Saint-Brieuc @LaSolitaire2018
| Michel Lecomte - Journaliste | Voile | URGO-LE FIGARO 2018  Vu 44941 fois
Article N°21172

49e édition de La Solitaire URGO Le Figaro: Départ de la deuxième étape Biarnès régale la Baie de Saint-Brieuc @LaSolitaire2018

Le départ de la deuxième étape de La Solitaire URGO Le Figaro a été donné dimanche en Baie de Saint-Brieuc dans des conditions idéales, soleil et brise de nord-est de 6-10 nœuds. Et pour clore en beauté l’escale briochine, c’est le marin portant les couleurs de la Baie, Vincent Biarnès, qui a franchi en tête la bouée Radio France. Cap désormais sur la Ria de Muros-Noia pour une longue étape de 520 milles.

La fête aura été totale ! Après la victoire mercredi dernier d’un marin de la Baie de Saint-Brieuc sur la première étape, en l’occurrence Anthony Marchand (Groupe Royer-Secours Populaire), suivie de cinq jours d’escale ensoleillés et festifs sur le village officiel au Port du Légué, qui aura accueilli jusqu’à 25 000 personnes samedi, c’est Vincent Biarnès, dont le Figaro Bénéteau 2 porte justement les couleurs de la Baie, qui a clos en tête le parcours côtier de la deuxième étape de La Solitaire URGO Le Figaro, dont le départ a été donné dimanche à 14h.





 
Disputé dans des conditions parfaites, à savoir un vent de nord-est forcissant au fur et à mesure de l’après-midi (de 6 à 10 nœuds), un grand soleil et un léger clapot, ce petit parcours de 6 milles, suivi sur l’eau par cinq vedettes à passagers pleines à craquer et une centaine d’embarcations diverses, des semi-rigides aux vieux gréements en passant par les petits catamarans des écoles de voile locales, aura donné lieu à un grand spectacle. Preuve de l’enjeu de cette étape après une première quasiment blanche au niveau du classement général, les passages de bouée auront donné lieu à de sévères empoignades dont a notamment été victime Tanguy Le Turquais (Everial), collé à la bouée de dégagement.



Crédit photos Yvan Zedda

 
Comme au Havre, Frédéric Duthil (Technique Voile) a été l’un des premiers à s’élancer au bateau comité avec Pierre Quiroga (Skipper Espoir CEM-CS), première place conservée par l’ancien planchiste à l’issue du premier bord de près. La malheureuse Irlandaise Joan Mulloy (Taste the Atlantic-A seafood journey), drisse de grand-voile cassée, était de son côté contrainte de rentrer au port de Saint-Quay-Portrieux pour changer de drisse (l'assistance extérieure est possible tant que la bouée Radio France n'a pas été franchie), avant de repartir deux heures plus tard, tandis que Romain Baggio (Maison Meneau-Les Marins de la Lune) et Amaiur Alfaro (Evi-Nautika.com/EOL.eus) en étaient quittes pour repasser la ligne pour avoir anticipé le départ.
 


Crédit photos Yvan Zedda
 
La descente sous spi le long de la plage des Rosaires permettait à Thierry Chabagny (Gedimat) de passer en tête, mais au franchissement de la bouée devant Tournemine, Vincent Biarnès (Baie de Saint-Brieuc), fin connaisseur des lieux, réussissait à lui faire l’intérieur et à s’emparer des commandes avant de virer en tête la Bouée Radio France, dernière marque de ce parcours côtier, devant Eric Péron (Finistère Mer Vent), Thierry Chabagny, Gildas Mahé (Breizh Cola), Frédéric Duthil (Technique Voile), Martin Le Pape (Skipper Macif 2017), Sébastien Simon (Bretagne CMB Performance), Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) et Benjamin Dutreux (SATECO-Team Vendée Formation).



Crédit photos Yvan Zedda

 
Un départ en fanfare comme en a pris l’habitude Vincent Biarnès, prélude d’une étape qui, stratégiquement, pourrait se jouer lors des 24 premières heures en Manche, avant la longue cavalcade sous spi de 375 milles dans le Golfe de Gascogne. « On sait que ça risque de partir par devant à partir de demain, donc tout cet après-midi et toute cette nuit vont être assez décisifs dans les cailloux, avec notamment une nuit dans du vent faible et du courant contraire. Il va falloir aller attaquer dans les cailloux après Bréhat et ne pas se tromper, sans non plus aller trop dedans parce qu’il n’y a pas beaucoup de vent à la côte. Il y a une sorte de dosage qui ne va pas être facile à trouver », confirmait dimanche matin au moment de quitter le Port du Légué Thierry Chabagny. Un Port du Légué qui laissera en tout cas de grands souvenirs aux skippers, suiveurs et spectateurs de cette 49e édition qui s’apprête désormais à passer l’espace de quelques jours sous pavillon espagnol…




Crédit photos Yvan Zedda
 
L’ordre de passage à la Bouée Radio France : 1. Vincent Biarnès (Baie de Saint-Brieuc), 2. Pierre Quiroga (Skipper Espoir CEM), 3. Eric Péron (Finistère Mer Vent) , 4. Thierry Chabagny (Gedimat), 5. Gildas Mahé (Breizh Cola), 6. Frédéric Duthil (Technique Voile), 7. Martine Le Pape (Skipper Macif 2017), 8. Sébastien Simon (Bretagne CMB Performance), 9. Charlie Dalin (Skipper Macif 2015), 10. Benjamin Dutreux (SATECO – Team Vendée Formation), 11. Alan Roberts (Seacat Services), 12. Xavier Macaire (Groupe SNEF), 13. Anthony Marchand (Groupe Royer – Secours Populaire), 14. Erwan Tabarly (Armor Lux), 15. Hugh Brayshaw (Kamat), 16. Corentin Douguet (NF Habitat), 17. Eric Delamare (Région Normandie), 18. Ronan Treussart (Les Perles de Saint Barth), 19. Pierre Leboucher (Guyot Environnement), 20. Damien Cloarec (Saferail), 21. Nicholas Cherry (Redshift), 22. Sophie Faguet (Corben Porsche), 23. Loïs Berrehar (Bretagne CMB Espoir), 24. Justine Mettraux (TEAMWORK), 25. Thomas Cardrin (Team Vendée Formation), 26. Alexis Loison (Custo Pol), 27. Romain Baggio (Maison Meneau-Les marins de la Lune), 28. Tanguy Le Turquais (Everial), 29. Thomas Dolan (Smurfit Kappa), 30. Sébastien Petithuguenin (Le défi - Ensemble contre le cancer), 31. Calliste Antoine (ImmoNew), 32. Cécile Laguette (Eclisse), 33. Pierre-Louis Attwell (Laboratoires Mayoly Spindler – MSD France), 34. Amaiur Alfaro (Evi-Nautika.com / EOL.eus), 35. Nathalie Criou (Richmond Yacht Club Foundation), 36. Joan Mulloy (Taste The Atlantic – A Seafood Journey).
 

 


Michel Lecomte

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant