Fin du suivi épisode cévenol et méditerranéen du 24 novembre 2019 à 17h30 @TvLocale @Smartrezo

| France | Météo | Actualité  Vu 19874 fois
Article N°23463

Fin du suivi épisode cévenol et méditerranéen du 24 novembre 2019 à 17h30 @TvLocale @Smartrezo

L'épisode cévenol et méditerranéen prend fin mais en laissant de très lourds stigmates. Episode qui restera assez EXCEPTIONNEL pour le Var et les Alpes Maritimes.

MISE A JOUR Dimanche 24/11/2019 à 17H30 :

Cette fin de journée, les pluies se raréfient et deviennent très faibles et éparses surtout sur les Alpes Maritimes. Nous en terminons réellement avec cet épisode.
Météo France a publié une carte finale des cumuls de pluie que nous relayons. Pour rappel, cela correspond en 36 heures de temps le plus souvent à 2 à 3 mois de pluies.

Les inondations sont très étendues notamment dans le secteur de l'Argens qui est rentré hier dans une très importante crue (en deça tout de même de celle de 2010). De Roquebrune sur Argens à Fréjus, la situation a beaucoup de mal à revenir à la normale d'autant plus les eaux ont du mal à s'écouler en mer. Autre secteur fortement concerné, le périmètre autour de Cannes Mandelieu. Le retour à la normale prendra du temps en attendant que les eaux se retirent complètement.

On notera aussi 2 victimes et plusieurs personnes disparues, le bilan n'est malheureusement peut être pas définitif.

Fin du suivi. 

MISE A JOUR Dimanche 24/11/2019 à 9 H :

L'épisode cévenol et méditerranéen prend fin actuellement avec une décrue des cours d'eau qui s'est enclenchée mais les débordements et les inondations restent assez généralisés. La vigilance rouge de Météo France pour le Var et les Alpes Maritimes a pris fin, le danger subsiste tout de même car ces 2 départements restent en vigilance orange. Les pluies sont nettement plus faibles et intermittentes ce matin, à noter qu'il peut encore tomber ici ou là 10 à 30 mm supplémentaires.


Voici quelques cumuls de pluie pas tout à fait définitifs mais encore une fois montrant le caractère EXCEPTIONNEL de l'événement :
- 331 mm au Tanneron (Var)
- 272 mm à Fréjus (Var)
- 260 mm à Coursegoules (Alpes Maritimes)
- 248 mm à Entrecasteaux (Var)

Cela représente 3 mois de pluie en souvent environ entre 36 et 48 heures de temps.

Après avoir atteint une cote de 7,11 m hier soir à Roquebrune (Var) et à moins de 60 cm de son record historique de juin 2010, l’Argens a entamé sa décrue, ralentie par les pluies de retour depuis quelques heures. Sa cote affiche encore 6,50 m ce matin...


Source : Guillaume Woznica via LCI

L'épisode méditerranéen est sévère également en Italie voisine qui était en alerte rouge avec des conséquences très importantes. Voici quelques cumuls :
403.2 mm à Piampaludo
396.8 mm à Urbe - Vara Superiore
362.4 mm à Stella S. Giustina.


Source
: ARPAL

Les chutes de neige sont très abondantes en altitude au delà de 1700 mètres sur les Alpes frontalières mais débordant largement sur le Mercantour. L'accès à la station d'Isola 2000 avait été fermé avec une vigilance orange avalanches qui avait été enclenché. 


Source photo : ROMMA 

On a l'avant et l'après, dans le quartier de la colline des Termes à #MandelieulaNapoule dans les #AlpesMaritimes...Cet épisode exceptionnel n'est pas sans conséquences sur la tenue des sols. Source : France 3 Côte d'Azur #inondations

            
MISE A JOUR Samedi 23/11/2019 à 19 H :

Continuellement, le flux de sud-est ramène une forte humidité sur PACA et notamment #Var et #AlpesMaritimes avec une convergence humide qui persiste. La fin de l'épisode n'interviendra surtout qu'à partir de demain milieu de journée.

On peut encore attendre des cumuls supplémentaires d'ici demain milieu de journée jusqu'à 100-130 mm (localement 150 mm) notamment entre l'est du #Var et l'ouest des #Alpes Maritimes. De quoi malheureusement provoquer une dégradation encore de la situation générale que ce soit du point de vue des inondations et des débordements des cours d'eau.



Techniquement, l'on voit bien le creux dépressionnaire en méditerranée avec à l'avant un flux de sud-est doux et très humide en basses couches. Les hautes pressions sur l'est de l'Europe bloquent ce système dépressionnaire et il faudra attendre le glissement du talweg vers l'Italie pour en finir.


MISE A JOUR Samedi 23/11/2019 à 16 H :

#VigilanceRouge par Météo-France des #AlpesMaritimes et du #Var pour #pluies-#inondations. Passage en rouge de l’#Argens (83) et de la #Siagne (06) par Vigicrues. #Vigilanceorange également pour vagues-submersion et #avalanches pour le 06.


La situation devient très grave dans les deux départements en vigilance rouge avec des inondations de plus en plus étendues et des cours d'eau qui ne cessent de monter. Des pluies sont encore prévues d'ici demain matin augurant de dangers importants. C'est un événement qui revient en moyenne tous les 50 ans ou parfois un peu plus donc nous rentrons dans l'exceptionnel !

Soyez très prudents !!! 


MISE A JOUR Samedi 23/11/2019 à 13 H 45 :

#Inondations majeures en cours et à craindre entre l'est du #Var et l'ouest des #AlpesMaritimes. 150 à 200 mm supplémentaires localement attendus d'ici demain. Grande prudence ! #VigilanceOrange


Source
meteo60

[DIRECT] #Var : 2.000 foyers sans électricité à 13h dans le département (Enedis à LCI). Les axes fermés à la circulation sont de plus en plus nombreux : la ville de Roquebrune-sur-Argens est isolée, toutes les routes menant à #Brignoles sont désormais coupées (vidéo) #inondations information via Guillaume Woznica

Le pire reste malheureusement à venir avec possiblement par endroit 150 à 200 mm maxi supplémentaire à prévoir d'ici demain. La situation pourrait devenir potentiellement très grave entre l'est du Var et l'ouest des Alpes Maritimes soumis aux précipitations les plus fortes et les plus durables. L'ouest du département du Var parait moins exposé avec des pluies prenant davantage un caractère d'averses. L'Argens et ses affluents sont à surveiller de très près, évitez de prendre la route dans le secteur et calfeutrez vous. Surveillance aussi autour du Gapeau et de ses affluents plus à l'ouest.

La situation se complique sérieusement également dans les Alpes-Maritimes où la Brague, la Siagne et le Riou débordent. Toutes les routes autour de Pégomas sont coupées, des évacuations en cours à Biot et Mandelieu‬. Information : LCI Guillaume Woznica

MISE A JOUR Samedi 23/11/2019 à 11 H :

Nous avons plusieurs centres dépressionnaires de surface qui coordonnent le temps et la dégradation.
Un premier centre dépressionnaire sur la Gironde qui engendre au resserrement isobarique au sud de sa position. Le vent a soufflé jusqu'à 121 km/h à la Pointe de Socoa (64) et 101 km/h à Biarritz (64). Les pluies sont continues et assez abondantes sur les Pyrénées atlantiques par effet de blocage sur les contreforts des reliefs, avec un flux s'orientant à l'ouest/nord-ouest. On notera que la dépression de surface est un peu plus au sud que prévu épargnant finalement la Gironde des fortes rafales. Les chutes de neige sont abondantes sur les Pyrénées occidentales au dessus de 1300 mètres, cela doit bien "poser" du côté de Gourette notamment.

Le deuxième centre dépressionnaire ordonne quant à lui la plus forte dégradation qui est méditerranéenne. Comme prévu, une dépression est centrée sur le Languedoc engendrant du coup un resserrement isobarique à l'avant sur PACA et Rhône-Alpes avec un vent de sud-est s'engouffrant et étant violent.
On relève les valeurs suivantes :
Mont-Aigoual (30) 171km/h
La Ciotat / Bec de l'Aigle (13) 137km/h
Chamonix-Mont-Blanc (74) 131km/h
Porquerolles (83) 118km/h
Millau - Soulobres (12) 118km/h
Cap Sagro (2B) 113km/h
Nîmes - Garons (30) 110km/h
Cap Camarat (83) 104km/h
Cap Corse (2B) 103km/h
Sète (34) 100km/h
Rodez (12) 99km/h
Leucate (11) 96km/h
Montpellier (34) 95km/h
Ile du Levant (83) 95km/h
Marignane (13) 95km/h
Martigues - Cap Couronne (13) 94km/h
Cap Béar (66) 93km/h
Saint-Etienne (42) 91km/h
Cap Cépet (83) 91km/h
Istres (13) 91km/h
Source : Meteociel

On notera des rafales encore plus puissantes en altitude sur les crêtes du Massif Central et notamment vers les Monts du Lyonnais :
- 142 km/h aux Sauvages (69)
- 127 km/h à Larajasse (69)
Source : Lyon Météo


Les pluies sont donc prévues très abondantes sur les Cévennes et PACA.
Les cumuls deviennent fort importants sur les #Cévennes, certaines stations dépassent les 250 mm en 48 heures (jusqu'à 280 mm à Loubaresse). De même, on atteint par endroit les 150-170 mm dans le #Var (jusqu'à 187 mm aux Mayons) où les #crues deviennent majeures avec des #inondations à signaler.

Du côté des Cévennes avec l'alimentation douce et humide de sud-est qui devrait se tarir avec un effet orographique disparaissant petit à petit, les pluies devraient s'estomper dans les prochaines heures si bien que les réactions des cours d'eau devraient pas trop s'amplifier même s'il faut faire attention à proximité avec parfois des ponts submergés ou de petits débordements.

La situation reste beaucoup plus à surveiller côté PACA et notamment entre centre, sud, est du Var et ouest Alpes Maritimes où l'alimentation de basses couches perdure avec des vents toujours modérés à forts. Des inondations plus préoccupantes sont à attendre possiblement près de l'Argens et notamment des affluents. Le Gapeau est également à surveiller ainsi que ses affluents. Pour PACA et notamment Var et Alpes Maritimes, pas d'amélioration à attendre avant la nuit prochaine.

L'est de la Corse notamment devrait être touchée cet après-midi, soirée et nuit prochaine par des pluies parfois orageuses. Les plus forts cumuls paraissent se concentrer vers la Castagniccia mais plus globalement toute la côte orientale pourrait subir ici ou là quelques débordements. Mais les prévisions sont tout de même moins pessimistes que pour PACA.

A noter également des chutes de neige en altitude qui s'annoncent de plus en plus abondantes au fil des heures sur les Alpes frontalières à mesure qu'un retour d'est s'organise avec l'alimentation douce et humide provenant du Golfe du Gênes. On pourrait avoir des cumuls de plus d'1 mètres de neige fraîche au delà de 2200 mètres sur des secteurs frontaliers de Haute Tarentaise, Haute Maurienne, Queyras et Mercantour.


Source
: Infoclimat

MISE A JOUR Vendredi 22/11/2019 à 15 H :


Source
meteo60.fr

Depuis 48 heures, les pluies ont été déjà présentes sur le pourtour méditerranéen notamment côté Cévennes et le Var où l'on peut déjà titiller les 100 mm cumulés. Ces pluies ont pris localement un caractère orageux. 


Source : Midi Libre 

Par corollaire de cette situation, des trombes marines ont pu être observées depuis jeudi matin que ce soit près du Cap d'Agde, de Sète et dans le Var notamment à Hyères où l'une d'elle s'est échouée sur la plage de l'Ayguade devenant de ce fait une tornade de faible intensité. Pour rappel, ces phénomènes tourbillonnaires ne sont pas rares lors des épisodes méditerranéens. 

La situation se détériore cet après-midi et plus franchement encore ce soir avec des pluies plus en plus importantes que ce soit sur les Alpes Maritimes, le Var, les Cévennes jusque dans l'arrière pays gardois et héraultais. Des orages parfois violents accompagnées de rafales de vent aux environs de 100 km/h sont à craindre ce soir notamment vers le sud du Var. Des phénomènes tourbillonnaires ne sont pas à exclure près du littoral héraultais aux littoraux de côte d'azur. Le vent de sud-est soufflera en tempête sur les cimes cévenoles à près de 120 km/h. On peut redouter des phénomènes de submersion marine donc il convient d'éviter les balades en bord de mer. 
Attention aux orages parfois stationnaires en cours de nuit prochaine entre Hérault, Gard et Cévennes ainsi que sur le Var. Ces orages pourront s'accompagner de violentes pluies parfois durables, de grêle, de rafales de vent localement à plus de 100 km/h et éventuellement de phénomènes tourbillonnaires.
Les plus fortes pluies orageuses quitteront demain à la mi-journée l'Hérault et le Gard mais continueront à affecter les Cévennes et plus encore PACA. Demain en fin de journée, les pluies orageuses concerneront l'est de le Corse également.

Pour tout cet épisode, on peut redouter des débordements, des crues de cours d'eau et des inondations. Le risque d'inondations semble plus important pour PACA et l'est de la Corse. 


Voici la carte des cumuls indicatifs d'ici demain soir 19 H :


Cévennes : De 200 à 400 mm cumulé
PACA surtout le Var : De 100 à 300 mm cumulé

Un point important de la situation sera réalisé ce soir sur la page Facebook d'Extrême Météo avec un direct live vidéo prévu https://www.facebook.com/ExtremeMeteo/?ref=bookmarks

EXPLICATION TECHNIQUE :



Un système dépressionnaire se rapproche du pays avec l'orientation progressive à l'avant du flux au sud en altitude. Flux de sud qui deviendra plus dynamique surtout entre vendredi et samedi. On devine pour samedi matin une très probable petite dépression de surface qui s'installerait sur le Golfe du Lion et qui correspondrait au pic d'activité des pluies méditerranéennes. 

Alors qu'en altitude, le flux serait plutôt orienté au sud, en basses couches ce serait un flux de sud-est qui concernerait notamment la plaine Languedocienne et les Cévennes ramenant beaucoup d'humidité de Méditerranée et activant un effet orographique sur le relief. L'orientation serait davantage est/sud-est sur le Var et les Alpes Maritimes.

Un peu d'instabilité serait drainé de Méditerranée, suffisamment du moins pour engendrer un caractère orageux aux précipitations notamment entre vendredi et samedi. Caractère orageux qui semble davantage affirmé pour PACA et notamment le Var. Dans le cas d'orages, cela peut décupler le potentiel précipitable et engendrer des conséquences non négligeables. 

Autre facteur important de ce type d'épisode ce sont les cisaillements de vent directionnels et en vitesse, qui peuvent favoriser de virulentes structures orageuses. Les cisaillement directionnels et en vitesse seront surtout marqués vers le sud du Var, différence de direction du vent entre le sol (plutôt axé est/sud-est) et l'altitude (orienté sud) avec des vitesses variables. Cela pourrait favoriser des orages en V notamment en PACA et plus particulèrement le Var ainsi qu'un risque tornadique sur des secteurs bien connus comme Hyères, le Lavandou, Cavalaire en allant sur Fréjus. Les trombes marines et faibles tornades près du littoral sont pour rappel fréquentes en Automne lors de ce type d'épisode.
Le risque d'orages violents semble moins important près des Cévennes et en plaine Languedocienne avec un flux de basses couches orienté sud-est/nord-ouest trop important emmenant le plus fort des précipitations près des reliefs cévenols et dans l'arrière pays. Cela reste quand même à préciser étant donné l'échéance. 

Dernier facteur important, l'onde perturbée est chargée en humidité subtropicale, on le voit aisément aux advections douces et humides qui abordent plus nettement le pays vendredi. On voit une langue douce, humide et subtropicale s'infiltrer en direction des Cévennes renforçant le potentiel d'eau précipitable. 

CONSEQUENCES :


La carte des cumuls de pluie s'étendant jusqu'à dimanche est indicative et à ne pas prendre au pied de la lettre, mais elle montre un épisode cévenol et méditerranéen possiblement très important bien que non exceptionnel. Les modélisations varient encore selon les modèles numériques, l'Européen jusqu'à ce matin était un peu plus mesuré tandis que d'autres modèles se rapprochent fortement d'Arpège modèle de Météo France.

Demain matin, les premières averses auront débuté sur le Languedoc et plus particulièrement des Cévennes, avec une limite pluie neige autour de 1200/1300 mètres. Un petit risque orageux n'est pas à exclure. 

Les premières averses débutent également ce soir en moyenne vallée du Rhône et sur les Cévennes ardéchoises et persisteront cette nuit et demain matin.

Des pluies débutent également sur PACA et persisteront demain toute la journée avec des périodes d'accalmie. Un petit risque orageux parait possible notamment près du littoral varois. 

Pour la journée de jeudi, les intempéries s'installent mais restant mesurés dans un premier temps. Le vent de sud-est soufflera le plus souvent à 50 km/h notamment près des littoraux.


Vendredi, les pluies très localement orageuses persistent sur l'est du Languedoc et PACA. Quelques averses aussi concerneront la Corse. Le vent de sud-est forcira en cours d'après-midi notamment sur les cimes cévenoles avec des rafales qui pourront déjà atteindre les 100-110 km/h. Un fort épisode cévenol débutera vendredi en fin de journée avec des pluies orageuses de plus en plus fortes sur les Cévennes notamment Ardéchoises, Lozériennes et Gardoises avec des cumuls qui gonfleront rapidement. Côté PACA, on surveillera un risque d'orages forts à violents en soirée sur le Var ainsi que l'extrême sud-ouest des Alpes Maritimes, orages diluviens qui pourraient prendre un caractère stationnaire. Vigilance à de possibles débordements et inondations notamment dans le Var vendredi soir.

Dans la nuit de vendredi à samedi et samedi matin, la dégradation prendra encore plus de corps avec la formation d'une petite dépression de surface fort probable samedi matin engendrant ce qu'on appelle une convergence des vents favorable à des précipitations orageuses parfois violentes sur une bonne partie est de l'Hérault, l'ouest du Gard et le sud de la Lozère. Les pluies resteraient plus fortes près des reliefs en raison du vent de sud-est toujours fort. Les fortes pluies orageuses se décaleraient au fur et à mesure de la journée vers l'est avec la probabilité de phénomènes possiblement violents sur les Bouches du Rhône et le Var ensuite. Le déroulé précis pour cette journée reste encore à établir. Le vent de sud-est serait encore fort.

En Corse, les pluies orageuses parfois fortes, s'installeraient en deuxième partie de journée de samedi et persisteraient dimanche touchant plus particulièrement la façade orientale avec des cumuls parfois très importants. Des inondations sont de nouveau à craindre sachant que la Corse n'a pas été épargnée ces derniers temps par de fortes pluies, même si pour cet épisode la façade occidentale parait plus à l'abri.

Au final en revenant à la carte de cumuls postée initialement, on pourrait avoir des lames d'eau totales de :
- 300 à 400 mm sur les Cévennes ardéchoises
- Environ 300 mm sur les Cévennes lozériennes et gardoises
- Sur le Gard et l'arrière pays héraultais, souvent de 100 à 200 mm
- PACA (Bouches du Rhône-Var-Alpes Maritimes-Vaucluse) : le plus souvent de 100 à 200 mm avec des pointes possibles de près de 250 mm vers le sud du département du Var

Rappel : ces cumuls restent indicatifs et correspondent plutôt à un scénario assez sévère. Cela reste à affiner. 

On peut donc craindre des débordements, des inondations en PACA ainsi que sur l'est de la Corse. Inondations et débordements possibles sur Languedoc et près des Cévennes mais peut être d'une manière moins prégnante que sur PACA. Il faudra voir aussi ce que peuvent donner le mix entre fonte des neiges en altitude sur les Cévennes et toutes ces pluies attendues. Des crues de cours d'eau sont à minima déjà inévitables. On surveillera aussi en raison d'un fort vent de sud-est des probabilités de phénomènes de submersion marine avec donc des cours d'eau qui auront du mal à évacuer le trop plein. 

Dans ce type d'épisode, on le répètera aussi jamais assez, le risque de phénomènes violents venteux n'est pas à négliger que ce soit virulentes rafales convectives et phénomènes tourbillonnaires isolés notamment près du littoral. 

Une mise à jour de cet article sera réalisée entre demain soir et vendredi matin. 



 

Fabien DELACOUR

Lien :http://www.extrememeteo.fr

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant