JCDecaux dévoile sa stratégique de développement d’Abidjan
| Great Event Tv | Communication | Actualité  Vu 35433 fois
Article N°6075

JCDecaux dévoile sa stratégique de développement d’Abidjan

Philippe Landrieu, entouré de son directeur général adjoint, Amadou Diallo, de sa directrice clientèle, Alice Yao Méïté, et de son responsable d’exploitation, Moussa Balla CouliblayM. Philippe Landrieu, Directeur général de JCDecaux Côte d’Ivoire
Tenue le mardi 5 février 2019 dans ses locaux à Abidjan-Plateau, la conférence de presse du géant mondial de la communication extérieure, JCDecaux, a permis à ses dirigeants de dévoiler le plan de travail taillé sur mesure pour la Côte d'Ivoire avec en point d'honneur le district d'Abidjan. La conférence était animée par le directeur général de JCDecaux Côte d’Ivoire. Il avait à ses côtés son directeur général adjoint, Amadou Diallo, de sa directrice clientèle, Alice Yao Méïté, et de son responsable d’exploitation, Moussa Balla Couliblay.

JC Decaux, le numéro 1 mondial de la communication extérieure, opérationnel en Côte d’Ivoire depuis 2018, se donne les moyens pour faire d'Abidjan une destination attrayante, et ce, à travers une stratégie de développement. C'est ce que ressort de la présentation de Philippe Landrieu, Directeur général de JCDecaux Côte d’Ivoire, au cours d'une conférence de presse qui réunissait la presse nationale et internationale. Une présentation bien conduite, où il a expliqué en filigrane cette stratégie particulièrement axée sur Abidjan.

« Abidjan concentre 90% des activités de publicité dans le pays. C’est pourquoi nous nous centrons sur cette zone. Nous sommes transparents dans tous nos process. Nous n’avons pas d’exclusivité, le marché est très ouvert », a justifié Philippe Landrieu. Avant d'indiquer que Abidjan bénéficie d’équipements de même niveau que Londres, Séoul, Sidney et Milan. 

Philippe Landrieu a, par ailleurs, brossé le tableau du marché d'Abidjan. Trois grandes remarques se dégageaient. C'est un marché saturé ; un marché fragmenté et artisanal ; et enfin, un marché qui subit des freins structurels...

Notons que, le plan de déploiement stratégique de JCDecaux pour Abidjan, repose sur trois piliers essentiels : la mobilité, l'information, l'hygiène et la santé publique. Et JCDecaux a signé un contrat de partenariat sur une durée de 20 ans avec la société de transport Abidjanais (SOTRA) ; et signé une convention avec la mairie de Cocody. Le contrat entre le groupe JCDecaux et la SOTRA porte sur une concession pour l’exploitation de ses espaces sur une période de deux décennies. Ce sont : la conception, l’installation, l’exploitation et la maintenance de 300 abribus publicitaires et 300 poteaux d’arrêt sur le réseau de la Sotra. En outre, le contrat pour l’exploitation publicitaire des bus, gares, terminaux de bus et bateaux-bus dans le district d’Abidjan. Quant à la convention signée avec commune de Cocody, elle porte sur le développement prochain de sanitaires automatiques de toute dernière génération et de mobiliers urbains pour l’information municipale et directionnelle.

« Le véritable service, c’est qu’on apporte aujourd’hui un embellissement des villes. Entre un mobilier qui tombait par terre à cause des pluies ou un peu vétuste. Là on offre un mobilier design, propre, utile, moderne et qui va dans la vision et le développement souhaité en Côte d‘Ivoire », a assuré Philippe Landrieu. JCDecaux va installer à Cocody des sanitaires automatiques de dernières générations. « En dehors des mobiliers déjà installés et ceux qu’il reste à mettre en place à Cocody, nous aurons le développement prochain et gracieusement de quatre sanitaires automatiques de toute dernière génération accessibles à 100 Fcfa par individu ». a confié Philippe Landrieu.

En définitive, retenons que le marché publicitaire global est estimé à 60 et 70 milliards de francs CFA. La mise en œuvre des contrats avec la SOTRA et la commune de Cocody est prévu pour cette année.


La Rédaction

Lien :http://www.greateventtv.com/

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant