Pour soutenir un court-métrage tourné dans les P.O par une jeune scénariste/réalisatrice catalane
| Pyrénées Orientales (66) | Court Métrage | Actualité  Vu 30070 fois
Article N°18815

Pour soutenir un court-métrage tourné dans les P.O par une jeune scénariste/réalisatrice catalane

Six jeunes étudiantes de la fac de cinéma Paul Valéry se sont lancées le pari de tourner un court-métrage dans les Pyrénées-Orientales. Ce film, Elle se propage, se veut être un récit initiatique basé sur l’idée qu’il n’est jamais trop tard pour se réaliser.

La canétoise Marie Busquet, 21 ans, a poussé ses amies étudiantes à venir tourner en Pays catalan, pour mettre en avant la beauté de sa lumière et de ses paysages. Pour réaliser leur œuvre, les étudiantes ont lancé une souscription sur Internet via la plateforme Ulule. Pour soutenir ce projet, n’hésitez-pas à participer à cette belle aventure humaine et culturelle ! https://fr.ulule.com/elle-se-propage/     
 
Aide participation
 
Afin de réaliser notre court-métrage, nous avons décidé de mettre en place un système de financement participatif pour nous aider à louer du matériel.

https://fr.ulule.com/elle-se-propage/

Ce film s'inscrit dans le cadre d'un cours de troisième année de licence, cependant nous souhaitons élargir nos horizons en participant à divers festivals, tels que Cannes, le Cinemed, 7e Lune à Rennes, Concours Arte, etc.
 
Elle se propage est un court métrage de fiction couleurs d’une quinzaine de minutes. Il s’apparente à la comédie dramatique associée au road movie.
 
Ce film est d'abord une rencontre : Marcelle (65 ans), récemment veuve, embauche Robert (40 ans), nomade et marginal, pour l’aider aux travaux de la ferme. En lui présentant la propriété, Robert repère la voiture du défunt mari. Alors que Marcelle évoque ses difficultés financières et la vente imminente de l’automobile, Robert lui propose d’apprendre à conduire. D’abord réticente à cause de son âge, elle finit par accepter la proposition.
A travers ce projet, nous souhaitons construire un récit initiatique. Le cœur du film aborde l’idée qu’il n’est jamais trop tard pour se réaliser et se découvrir. L’ailleurs est-il synonyme de peur ? La stabilité, antonyme de liberté ? La progression entre leur situation personnelle et leurs apports mutuels doit se tisser tout au long du film, en instaurant des moments de doute. Chacun des personnages va s'enrichir auprès de l'autre et trouver le courage d'obtenir ce qui lui manque.

Nous faisons appel à votre générosité et à votre bienveillance concernant notre projet. Même 1 euro symbolique serait signe de votre confiance.

Nous vous seriez reconnaissantes de partager ce article à un maximum de personnes.
https://fr.ulule.com/elle-se-propage/

Marie Busquet, Marie-Ange Chéry, Chloé Philippe, Mona Bayane, Jade Lemmet-Ribeyrol, Mathilde Garcia

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant