Semaine québécoise de la canne blanche - Accessibilité du Web : Les personnes aveugles et malvoyantes du Québec souhaitent aider les élus à y voir plus clair en matière d'accessibilité du Web
| Montréal Région | Handicap | Divers  Vu 47567 fois
Article N°22222

Semaine québécoise de la canne blanche - Accessibilité du Web : Les personnes aveugles et malvoyantes du Québec souhaitent aider les élus à y voir plus clair en matière d'accessibilité du Web

Saviez-vous qu'avec les adaptations nécessaires, une personne aveugle ou malvoyante est en mesure de naviguer sur le Web, pourvu que les sites Internet respectent certains standards de conception ? Pourtant malgré l'existence de normes d'accessibilité, le Web est encore parsemé d'embûches qui empêchent les 450 000 Québécoises et Québécois en situation de handicap visuel d'avoir accès à de l'information souvent essentielle.


À l'occasion de la prochaine édition de la Semaine québécoise de la canne blanche qui aura lieu du 3 au 9 février 2019, le Regroupement des aveugles et amblyopes du Québec (RAAQ) souhaite rappeler au gouvernement ainsi qu'à l'entreprise privée que des actions doivent être prises pour assurer l'accessibilité des sites Internet. En effet, cela est nécessaire pour l'accès à l'égalité des personnes que nous représentons.

 

En 2011, le gouvernement du Québec s'est doté de ses premiers standards. Pourtant, après 8 ans et malgré une modernisation récente de ces derniers, nous constatons que l'accessibilité des sites Web gouvernementaux est catastrophique. Selon une étude menée par le Regroupement des aveugles et amblyopes du Montréal métropolitain (RAAMM) portant sur l'accessibilité de près de 1000 sites Web québécois, le portrait de l'accessibilité du Web au Québec n'est pas reluisant. Selon cette étude, 66.7 % des sites Web gouvernementaux testés ont un niveau d'accessibilité entre « faible » et « inutilisable ». Il est facile de comprendre que si des sites Web gouvernementaux soumis à des standards d'accessibilité depuis longtemps ne sont toujours pas accessibles, la situation n'est guère mieux du côté de l'entreprise privée qui n'est soumise à aucune norme au Québec. Pourtant, le Secrétariat du Conseil du Trésor mentionne lui-même sur son site que « L'accessibilité Web représente un élément important pour permettre l'intégration sociale et la participation à la vie collective de la population. »

Notons que la situation du côté des municipalités est encore plus catastrophique avec 98 % de sites Web testés ayant une accessibilité entre « faible » et « inutilisable ».

Plusieurs mesures sont à la portée des élus de tous les paliers de gouvernement afin d'abaisser ces barrières d'accès. C'est pourquoi plusieurs organismes membres du RAAQ souhaitent aider des conseillers municipaux, maires, députés et journalistes à y voir plus clair en matière d'accessibilité du Web en organisant des activités de sensibilisation se voulant ludiques et pédagogiques. Il est possible de connaître les détails des activités organisées à l'occasion de la Semaine québécoise de la canne blanche en contactant l'association membre du RAAQ dans votre région ou en consultant la page Facebook dédiée à l'événement. Les élus n'ayant pas reçu d'invitation et souhaitant afficher leur appui aux personnes ayant une déficience visuelle peuvent également s'adresser à leur association régionale.

Pour en savoir plus sur les tableaux de résultat de l'étude du RAAMM :

labo.raamm.org/portrait-global

Pour avoir accès à l'analyse des résultats de l'étude du RAAMM :

labo.raamm.org/projets/changement-social/analyse-resultats/

À propos de la Semaine de la canne blanche

Lorsqu'elle a été inventée, la canne blanche a permis d'augmenter la qualité de vie de ses utilisateurs. Elle représente la liberté et l'autonomie. Depuis 1947, la première semaine de février est reconnue au Canada comme étant la « Semaine de la canne blanche ». Cette semaine est l'occasion de sensibiliser la population à la réalité des personnes vivant avec une perte de vision.

À propos du Regroupement des aveugles et amblyopes du Québec

Le Regroupement des aveugles et amblyopes du Québec (RAAQ) est un regroupement de 15 associations, dont 12 associations régionales. Nous représentons plus de 450 000 personnes vivant en situation de handicap visuel. Nous avons pour mission de promouvoir et de défendre les droits des personnes aveugles et malvoyantes du Québec, afin de favoriser leur intégration à part entière dans tous les domaines de l'activité humaine.


SOURCE Regroupement des aveugles et amblyopes du Québec (RAAQ)

Lien :?

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant