Départ - Transat Jacques Vabre 2019



 

27 OCTOBRE 2019 - PREMIERE JOURNEE
 

27 octobre à 21H36

Le voilier Imoca Advens for Cybersecurity va observer un arrêt à Cherbourg afin de procéder à une rapide intervention sur ses vérins de pilotes automatiques. Conformément au règlement de la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre, le voilier devra néanmoins demeurer immobilisé 4 heures avant de pouvoir rejoindre la course. Thomas Ruyant et Antoine Koch sont attendus à 23h00 par leur équipe technique.

 

Ca file ! Poussés par une bonne quinzaine de nœuds de vent de nord-est, les trois multicoques de la Transat Jacques Vabre Normandie le Havre doublent ce soir à plus de 18 nœuds de moyenne le cap de La Hague, plus ou moins décalés en latéral. Le tandem Vauchel-Camus/Duthil à bord de Solidaires En Peloton a empanné en fin d’après-midi pour se rapprocher des côtes, tandis que les hommes de Groupe CGA - Mille et un sourires (Lamiré/Carpentier) ont poursuivi au large. Sont-ce les prémices de deux options radicales ?
Dans tous les cas, avec ce vent qui va forcir progressivement cette nuit, les 59 équipages de la Route du café fourbissent leurs armes. Dans la nuit noire avec cette lune invisible, après 10 jours à terre, tout le monde doit s’amariner et veiller à se reposer avant de rentrer dans le dur au petit matin à la pointe bretonne, où les conditions météo vont nettement fraîchir…

Talonnage pour MACSF

Du côté des Imoca, les bateaux à dérive tirent leur épingle du jeu sur ce début de course. Banque Populaire est en tête du classement de 20h, suivi par Apicil et Corum l’Epargne. Les foilers eux, choisissent une route où l’angle est le meilleur pour faire parler la poudre : Charal, Advens for Cybersecurity, 11th Hour Racing et Hugo Boss ont poussé la barre vers le large, Apivia a choisi une route médiane. 9 milles en latéral séparent Charal d’Apicil, le plus à terre.
Premier fait de course à surveiller : MACSF mené par Isabelle Joschke et Morgan Lagravière a talonné au moment d’enrouler la bouée Région Normandie devant Etretat. « La bouée d’Étretat était mouillée très très proche de la terre. Afin d’effectuer leur virement de bord, Isabelle et Morgan ont pris de la marge pour contourner la bouée en une seule manœuvre. Malheureusement, ils ont viré de bord quelques secondes trop tard. Le bateau a tapé le fond et s’est arrêté net. Un arrêt très bref, l’IMOCA reprenant sa course quelques secondes plus tard. » a expliqué en début de soirée Alain Gautier, team manager du projet. L’équipage est toujours dans la course mais surveille l’évolution des éventuels dégâts.

Chez les Class40, trois coups tactiques sont en action ce soir : Crosscal – Chamonix Mont-Blanc, Made in Midi et SOS Méditerranée ont empanné pour se rapprocher des côtes et jouer avec les courants forts (renverse vers 21h). Le groupe des 27 bateaux est emmené par Leyton suivi par Lamotte-Module Création et Crédit Mutuel, lequel se trouve le plus décalé au large. Déjà Terre Exotique, le plus ancien Class40 de la flotte se trouve à 23 milles du premier. C’est bien lui qui a lancé en 2004 la belle histoire de la série ! L’aventure et les performances sont belles, le Brésil leur tend les bras…



Classement des CLASS40 à 16h00



Classement des MULTI50 à 16h00
img France

Classement des IMOCA à 16h00
img France


Des conditions légères pour un bon départ
 

C’est bien à 13 h 15 que le coup de canon de la 14ème Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre a retentit. Lancés devant le cap de la Hève au louvoyage dans un petit vent médium, les 59 duos ont mis le cap vers la bouée Région Normandie mouillée au pied des falaises d’Etretat. Solidaires en Peloton-ARSEP s’est extirpé le premier de la flotte chez les Multi 50, suivi de Bureau Vallée II qui emmenait les IMOCA. De l’autre côté de la ligne, c’est Aïna Enfance et Avenir qui prenait le meilleur départ devant les 26 autres Class40.

Les 16 milles qui séparent la ligne de la bouée spectacle devraient être couverts en un peu moins de trois heures pour les plus rapides qui mettront ensuite cap à l’ouest vers la pointe du Cotentin sous spi. La régate s’annonce belle et intense en Manche ce soir et toute la nuit où le vent ne va cesser de se renforcer, pour aborder l’Atlantique en pole position demain.

https://twitter.com/i/status/1188478769520091136

suite: https://www.smartrezo.com/n31-france/article-transat-jacques-vabre-2019-depart-du-havre-de-l-edition-2019-a-13h15-des-conditions-legeres-pour-un-bon-depart-transatjv_fr-voile-smartrezo.html?id=23366


  •