Philippe Latombe, député de la Vendée : Il faut généraliser l’utilisation des logiciels libres dans les lycées ! @platombe #OpenSource #logicielsLibres
Hénin-Beaumont
S'identifier
Changer de territoire
 Menu
Fil ActualitésArticlesVidéosCircuit-Court / AnnuaireNos MédiasConcept SmartrezoAccès Editeur
| Philippe Latombe | Logiciels Libres | Education Nationale  Vu 7802 fois
Article N°26144

Philippe Latombe, député de la Vendée : Il faut généraliser l’utilisation des logiciels libres dans les lycées ! @platombe #OpenSource #logicielsLibres

Hier, j’étais en déplacement dans les Hauts-de-France pour une réunion avec des représentants de la Région, de la French Tech de Lille et des enseignants de la nouvelle spécialité Numérique et Sciences Informatiques (NSI) d’un lycée local. Vous allez tout de suite penser : que faisait notre député dans ce tour de table ? Eh bien, j’ai été sollicité il y a quelques semaines par des enseignants de cette région qui souhaitaient mon aide pour promouvoir l’utilisation de logiciels libres au sein de leur lycée, mais aussi pour étendre leur projet bien au-delà de leur établissement d’exercice, dans un souci de Liberté de choix pédagogique, de souveraineté numérique et de résilience auquel je ne pouvais être que sensible.
 

Alors qu’une tendance avait été amorcée dans ce sens dans les établissements scolaires, s’est développée depuis quelques années, sous couvert de rationalisation des pratiques et de limitation des coûts, la tentation pour les communes, regroupements de communes, conseils départementaux et régionaux finançant les équipements informatiques, de vouloir centraliser la gestion des équipements des établissements scolaires, en la confiant à leurs propres directions des systèmes d’information (DSI). Or, ces dernières s’orientent presque toutes, par ignorance et souci de facilité, vers des architectures similaires à celles déjà utilisées dans leurs administrations. En un mot, une monoculture basée sur les logiciels édités par Microsoft.

Il va sans dire que cette solution ne peut nous satisfaire car elle nuit au développement d’un écosystème libre et souverain, pire encore, conditionne l’apprentissage de nos jeunes à un modèle unique et, in fine, aliène leur liberté de choix et leurs comportements et réflexes numériques futurs, ce qui va à l’encontre de ce que doit être toute formation.

Nos différents interlocuteurs ont été sensibles à ces arguments, le rectorat de la région académique a lui aussi manifesté son intérêt pour un tel projet et nous avons tous initié hier un cercle vertueux qu’il va falloir élargir à l’ensemble des régions de France, puisque ce sont elles qui ont la main sur les équipements informatiques de nos lycées. J’espère que la Région Pays de la Loire sera la seconde à entrer dans cette démarche et j’ai déjà tenu informée sa présidente, madame Christelle Morançais, de ce projet.

 

Philippe Latombe, députée de la Vendée

  • 2
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant
rechercher un article, une vidéo...
Rechercher un TERRITOIRE ou un BLOG